Notre blog

Augmentation des frais de notaire en 2014…

Posté le 7 octobre 2013

LES DROITS DE MUTATION DITS, FRAIS DE NOTAIRE PASSERAIENT DE 3,8% À 4,5% EN 2014

calcul-plusvalue-immobiliere_333-272L’annonce a été faite cet été : les frais de notaire augmenteraient à partir de 2014 et seraient à la charge des acheteurs. Dans le projet de loi de finances 2014, il est prévu à l’article 58 que les départements pourront augmenter « le taux de la taxe de publicité foncière ou du droit d’enregistrement prévu à l’article 1594D du code général des impôts au-delà de 3,80% et dans la limite de 4,50% ». Cette hausse permettra aux départements de faire face aux difficultés financières survenues à la suite de l’augmentation des coûts des dépenses sociales comme le financement du revenu de solidarité active (RSA), l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) et la prestation de compensation du handicap (PCH).Concrètement, le montant des droits de mutation plus communément appelés, frais de notaire représentant actuellement 5,09% du prix de vente passerait à 5,79%.

LA HAUSSE DES FRAIS DE NOTAIRE EN DÉTAILS

Pour rappel, les droits de mutation sont à la charge de l’acheteur au moment où il achète un bien immobilier. Ils se décomposent ainsi :
les émoluments du notaire les droits de mutation (représentent actuellement 5,09% et passeraient à 5,79%) la contribution de sécurité immobilière les émoluments de formalités et frais diversAu total, ces frais représentent 7% du prix du bien vendu (dans le cas d’un achat d’un bien ancien).

Copyright @nexity.fr Publié le 01/10/2013


3 Commentaires »

  1. Personnellement, je trouve que cette augmentation est une mauvaise nouvelle pour les acheteurs. Cette hausse impacte directement le pouvoir d’achat des acquéreurs car les « frais de notaires » ne sont en effet pas financés par les banques et c’est donc aux ménages de les financer par leur apport personnel.

  2. Les coffres forts des notaires sont pourtant plein à craquer. Il va falloir penser à les cambrioler pour les vider.
    S’il y a bien une corporation qui n’a pas souffert de la crise, c’est bien celle des notaires.
    Mais quand on a un coffre fort plein, c’est vrai qu’il faudra penser à en acheter un deuxième, même si c’est sur le dos des gens bons.

  3. mapicNo Gravatar

    23/06/2014

    Le plus gros changement de la loi Duflot réside dans l’exigence sociale. Ce changement est du à des excès locatifs (prix du m2 trop élevé dans certaines localités qui est supérieur aux salaires perçus). Le volet social est donc bien plus marqué dans cette nouvelle loi de défiscalisation : une attention particulière sera portée au prix du m2 dans certaines villes.


Laisser un commentaire